YOU ARE HERE : Home / Media / Press Releases / Press Releases - 2010 / NEW DEMOCRATS RENEW CALL FOR NUCLEAR DISARMAMENT 
Print View   Site Map   Login   

NEW DEMOCRATS RENEW CALL FOR NUCLEAR DISARMAMENT
 
 
 
FOR IMMEDIATE RELEASE

OTTAWA – On the first International Day against Nuclear Tests, New Democrats renewed their call for Canadian leadership toward achieving the goal of a nuclear-weapon-free world.
 
 “As we mark the first International Day against Nuclear Tests, we urge the government to encourage the full ratification and entry into force of the Comprehensive Nuclear Test Ban Treaty (CTBT),” said New Democrat Foreign Affairs Critic Paul Dewar (Ottawa Centre). “The government must clearly show that, if elected to the Security Council, a comprehensive nuclear weapons convention would be a top priority for Canada.”
 
 Last December, the United Nations General Assembly unanimously declared August 29 as the International Day against Nuclear Tests. The date marks the start of the nuclear arms race in 1949 when, on August 29, the Soviet Union conducted its first nuclear test, following tests by the United States. The site was shut down on August 29, 1991, after over 450 nuclear bombs had been tested, with scant consideration for health and safety.
 
 “Canada can play a key role in supporting the UN Secretary-General’s Five Point Plan for Nuclear Disarmament,” said New Democrat MP Bill Siksay, the Canadian Chair of Parliamentarians for Nuclear Non-proliferation and Disarmament (PNND). “The government should make the goal of a nuclear-free-world one of Canada’s top priorities”.
 

“Nuclear arms continue to pose a significant threat to global security as they risk becoming available to more state and non-state entities,” concluded Dewar. “Now is the time for Canada to act.”

 

-30-

 

For more information, please contact:

George Soule, press secretary: 613-850-3448 or souleg@parl.gc.ca

 

********************

 

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE

LE 29 AOÛT 2010

 

LE NPD RÉITÈRE SON APPEL POUR LE DÉSARMEMENT NUCLÉAIRE

 

OTTAWA – À l’occasion de la première Journée internationale contre les essais nucléaires, le NPD réitère son appel pour un leadership canadien pour atteindre l’objectif d’un monde sans armes nucléaires.

 

« Alors que nous célébrons la première Journée internationale contre les essais nucléaires, nous demandons au gouvernement d’encourager la ratification complète et l’entrée en vigueur du Traité d’interdiction complète des essais nucléaires (TICEN), » a déclaré Paul Dewar (Ottawa Centre), porte-parole du NPD en matière d’Affaires étrangères. « Le gouvernement doit clairement démontrer, s’il est élu au Conseil de sécurité, qu’une convention complète contre les armes nucléaires est une priorité pour le Canada. »

 

En décembre dernier, l’Assemblée générale des Nations Unies a déclaré à l’unanimité le 29 août comme Journée internationale contre les essais nucléaires. La date représente le début de la course aux armes nucléaire en 1949, quand le 29 août, l’Union soviétique a mené son premier test nucléaire, suite aux tests américains. Le site fut fermé le 29 août 1991, après que plus de 450 bombes eurent été testées et d’importantes préoccupations pour la santé et la sécurité furent soulevées.

 

« Le Canada peut jouer un rôle d’importance pour appuyer le Plan en cinq points pour le désarmement nucléaire du secrétaire général de l’ONU, » a ajouté le député du NPD Bill Siksay, président canadien des Parlementaires pour la Non-prolifération Nucléaire et le Désarmement (PNND). « Le gouvernement devrait faire de l’objectif d’un monde sans armes nucléaires une des priorités du Canada. »

 

« Les armes nucléaires continuent d’être une menace importante à la sécurité internationale et risquent de devenir disponibles pour les entités étatiques et non-étatiques, » a conclu Dewar. « Le Canada doit agir maintenant. »

 

- 30 -

 

Pour obtenir de plus amples informations, veuillez communiquer avec :

George Soule, attaché de presse : 613-850-3448 ou souleg@parl.gc.ca